Votre conseiller

Contactez moi. Je me fais un plaisir de vous conseiller pour votre projet de séjour ou circuit privé sur mesure afin que vous ne loupiez rien de cette île.

Yannick 04.86.11.11.68  contact@remove-this.vivezlesiles.fr

 

 


Une île posée au bord de l'Inde, un territoire en forme de larme, un frêle esquif flottant sur l'océan Indien. Sri  Lanka « l’île resplendissante » débordante de vie, un paradis où abondent  oiseaux aux mille couleurs, fruit les plus succulents, arbres immenses et fleurs sans pareilles. Une culture riche et ancienne à découvrir dans un délicat parfum d’épices accompagné du rythme immuable des éléphants. 


Localisation :
Ile située au sud-est de l’Inde dans l’Océan Indien, exactement entre 5°51’ et 9°43’ de latitude nord et 81°53’ de longitude est, soit à 7 500 km et une douzaine d’heures d’avion de Paris.


Capitale
: Colombo (800 000 habitants) capitale commerciale, grand port asiatique aux multiples influences.

Superficie et relief : 65 607 km2, soit un peu plus du huitième de la France, 435 km du nord au sud et 225 d’est en ouest. La zone littorale est constituée de plaines (plus de mille kilomètres de plages), tandis que le centre et le sud de l’île est une zone montagneuse dont le point culminant est le Piduru Talagala (Mont Pedro) à 2 527 m d’altitude.

Population : 19.6 millions d’habitants dont 74% de Cinghalais en majorité bouddhistes et 19% de Tamouls en majorité hindouistes ; minorité musulmane d’origine arabe. Les Veddahs (aborigènes du Sri Lanka) représentent à peine 1% des habitants.


Histoire :
180 rois se succèdent pendant 23 siècles sur le trône du Sri Lanka, pendant lesquels des guerres fratricides ou consécutives aux invasions tamoules alternent avec des périodes éclairées de développement artistique, religieux, et de grande prospérité. Certains rois furent de grands bâtisseurs, à qui l'on doit d'incroyables monuments, ainsi que d'étonnants travaux d'irrigation des sols, qui fascinent encore par leur perfection. Trois monuments littéraires parvenus jusqu’à nous, permettent de retracer les grandes lignes de la destinée de l'île. Le Mahavamsa (Généalogie de la Grande Dynastie), rédigé en pali, langue ancienne de l’Inde, par des moines bouddhistes à la fin du IVe s. av. J.-C. sur des feuilles de palmier tallipot, raconte l’histoire de la fondation de l’île. En 1826, un officier anglais découvrit de manière fortuite dans un temple rupestre à Mulkirigala un manuscrit comprenant une grammaire en pali et des commentaires du Mahavamsa, ce qui permit de traduire le texte. Les deux autres textes, le Dipavamsa et le Culavamsa, évoquent les grands événements jusqu'au début du XIXe siècle.

Période d’Anuradhapura (3e s. av. J.-C. - 993 ap. J.-C.)
247-207 av. J.-C. Règne de Devanampiya Tissa et introduction du bouddhisme.
1er s. av. J.-C. Le canon bouddhique est couché par écrit pour la première fois.
312 La Sainte Relique de la Dent est recueillie à Anuradhapura.
993 Sac et incendie d’Anuradhapura par les Chola de l’Inde du sud, qui occupent l’île jusqu’en 1070

Période de Polonnaruwa (1070-1235)
1070 Vijaya Bahu Ier (1055-1110) reprend Anuradhapura et se fait sacrer roi à Polonnaruwa.
1153-1186 Période de reconstruction matérielle, politique et religieuse, sous le règne de Parakrama Bahu.
1235 Chute du royaume de Polonnaruwa.

Période des capitales éphémères (1236-1597)
1236 Parakrama Bahu II installe la capitale à Dambadeniya.
1272 Déplacement du pouvoir à Yapahuwa.
1344 La région de Jaffna s’érige en un royaume indépendant.
1415 La capitale singhalaise se fixe à Kotte, dans la banlieue de l’actuelle Colombo.
1505 Les Portugais s’établissent sur les côtes et convertissent au catholicisme une partie de la population.
1597 Les Portugais prennent Kotte, puis Jaffna. Le pouvoir singhalais se déplace à Kandy.
 
Période de Kandy (1597-1815)
1656 Le comptoir de Colombo tombe aux mains des Hollandais.
1747-1780 Règne de Kirti Sri Rajasinha et campagnes de restauration des monuments bouddhiques.
1796 La Grande-Bretagne annexe Ceylan.


Religion :
Pour tous les Sri Lankais, l’astrologie joue un rôle décisif à tous les âges de la vie. Aucune décision majeure n’est prise sans consultation préalable d’un astrologue, que ce soit pour la construction d’une maison, un futur investissement ou un voyage à entreprendre. Tout est fonction de la position des étoiles. 69 % de la population du Sri Lanka est bouddhiste. Cette religion domine donc largement les autres et constitue l’un des piliers de la société sri lankaise. D’ailleurs, la Constitution impose à l’Etat de protéger le culte bouddhiste sans empêcher la pratique d’autres religions. Le pays compte plus de 6500 monastères rassemblant 20 000 moines répartis en trois congrégations principales. Cette communauté perpétua la longue tradition de méditation et d’enseignement qui débuta au VIe siècle avant J.-C., lorsque le Bouddha fit son premier sermon près de Bénarès devant 5 disciples qui constituèrent la communauté originelle et décidèrent de suivre la loi bouddhique.

Fêtes et festival : Les sri lankais ont vraiment le goût de la fête. Chaque village à sa Perahera, un défilé en costume auxquels participent parfois un ou plusieurs éléphants. La plus célèbre Perahera qui rassemble des touristes du monde entier se déroule pour la lune du mois d’Esala (Juillet-Août) à Kandy. À La fois spectacle et cérémonie religieuse, le point fort de cette semaine de festivités a lieu lors de la grande procession à laquelle participent une centaine d’éléphants caparaçonnés, des milliers de danseurs et d’acteurs en costume et les dignitaires en tenue d’apparat. Ils accompagnent la relique sacrée de la dent de Bouddha portée par le plus vénérable des éléphants, couvert de pierreries. Un spectacle inoubliable;une autre Perahera se tient à Colombo et une autre à Kelaniya.


Gastronomie :
Encore un cadeau de la nature: les fruits et les légumes sont au Sri Lanka d’une variété incomparable. L’ananas a toute l’année une saveur de miel. De différentes grosseurs, les bananes vont du vert tendre au rouge sombre en passant par toute la gamme des ors et toutes plus savoureuses les unes que les autres. Le jus de noix de coco est un délicieux rafraîchissement, surtout lorsqu’il est tirée de la variété dite « royale » (King Coconut). Les mangues du nord du pays sont parmi les meilleures qu’on puisse déguster.
SOUS LES FEUX DES EPICES : LE RIZ AU CURRY : Derrière cet énoncé se cache une étonnante diversité de préparations, jouant subtilement sur les combinaisons d’épices pour confectionner ragoûts, soupes et sauces en accompagnement du riz au goût de noisette, toujours servi en portions généreuses. Bien avant le roi thé,le Sri Lanka fut réputé pour ses épices, en particulier pour ses canneliers qui ont donné son nom à l’un des beaux quartiers de Colombo : les Jardins de Cannelle.

Faune et Flore : La richesse et la diversité de sa faune montrent que le Sri Lanka n'a pas usurpé sa dénomination de "paradis" : 431 espèces d'oiseaux recensées, 242 de papillons, 86 de mamifères... Même si le léopard se fait rare on peut facilement apercevoir des singes,porcs-épics et surtout l'éléphant d'Asie. La flore est tout aussi exceptionnelle c'est une terre d'abondance pour les botanistes ou les amoureux de la nature. Les orchidées qui jaillissent de cette terre chaude et humide sont particulièrement splendides.


Activités :
La plongée avec bouteille et l’observation avec masque et tuba peuvent se pratiquer sur la côte sud-ouest, principalement entre Bentota et Tangalle, et sur la côte est à Trincomalee à Nilaveli et Arugam Bay.Depuis quelques années les amateurs de surf et autres sports de glisse (body boarding et body surfing) découvrent avec enchantement les nombreux spots se l’île. Sur la rivière kelaniya, à proximité de Kitulgala, il est possible de faire des promenades en canoë et du rafting quand le niveau des eaux le permettent. Le Sri Lanka dispose de trois terrains de golf, à Colombo à Kandy et à Nuwara Eliya. Vous pouvez aussi pratiquer la randonnée et le VTT.

Découvrez aussi :

Nos garanties et partenaires :